Fonder une entreprise : des défis autant que des joies

L’autre jour, j’ai entendu un homme dire que partir à son compte était facile, et qu’il ne suffisait que de suivre sa vision et déléguer les tâches moins plaisantes pour avoir du succès… Évidemment, l’homme n’était pas un entrepreneur :-) Une entreprise, c’est des montagnes russes de joie, de peine, de découragement et de fierté !

Les beaux côtés, et la réalité

Ce que je connais, c’est les studios de yoga. Faire un horaire, choisir ses profs, les styles de yoga, penser à la déco, acheter des accessoires, et j’adore ! L’aspirant entrepreneur voit parfois que les beaux côtés, peu importe le domaine. Je dis merci à mon père entrepreneur qui nous a fait vivre concrètement, parfois intensément, les deux côtés de l’entrepreneuriat : des clients heureux, des refus de collaboration, des joies immenses pour des nouveaux contrats, du stress à la pelletée pour une machine défectueuse, pour une poursuite, pour un flat de pneu en te rendant chez un client ou pire, pour un vol qui gâche tout ton horaire du jour. Et parfois le hic, c’est pas ça, c’est le manque de clients, de contrats, d’argent ! Parce qu’au bout du compte, une entreprise, ça ne devrait pas faire perdre de l’argent au principal intéressé ! Et en démarrage, il faut être patient.